Fiche Autoconstruction

Date : 17 mai 2020


L’autoconstructeur :

Nom, prénom ou Pseudo : VILLET Matthias

Email :  

Age : 35

Sexe : Homme


La Maison :

En quelques mots : Maison Passive - 0 dépense d’énergie à la clé

Lieu : ARBOIS

Surface en m² : 150

Budget : 150000 EUR

Année de la construction : 2019

Durée de la construction (année) : 2

Type de construction : Ossature bois

Raisons qui ont motivé ce choix de construction :

Le but final est de devenir 100% indépendant en énergie, eau .... La maison passive est la première étape. Avec quelques panneaux solaires thermiques et photovoltaïques, je produis aujourd’hui plus d’énergie que je n’en consomme. Ma famille de 4 personnes m’interdit de renoncer au confort moderne, mais cela n’empêche pas d’avoir des besoin en énergie relativement faibles. Ingénieur en construction bois pendant 5 ans, j’ai optimisé de nombreux points de conception pour réaliser cette habitation de A à Z (hormis le terrassement, l’escalier, le Photovoltaïque et la chape) sans outillage lourd. Des astuces comme connecter votre machine à laver sur le ballon d’eau chaude thermique permettent de réduire vos besoins énergétiques.


Chauffage :

Mode de chauffage principal : PAC Air-Air

Autre mode de chauffage : Aucun

Raisons qui ont motivé ce choix de chauffage :

J’ai installé moi-même un PAC air-air pour un coup de 500 euros, d’une puissance de 640 W (2400 W restitués) et cela suffit amplement. C’est l’idée simple de la maison passive : tout système de chauffage centrale dépasse vite les 10 000 euros et en mettant ces 10 000 euros dans l’isolation, on atteint un niveau tel qu’il n’est plus nécessaire de chauffer sa maison. Le Jura est un département aux hivers plutôt froids.
Bien sûr cela se décide au début de la construction. Formé au calculs thermiques, j’ai dimensionné mon chauffage à l’aide du logiciel PHPP de l’association "maison passive france". La puissance nécessaire pour chauffer mon habitation de 150 m² habitable sur 110 m² de sous-sol est de 1600 W (c’est la puissance consommée par un aspirateur standard). J’airais pu mettre un radiateur électrique ou un soufflant à 8€ (mais moins écolo dans le long terme).

Techniques d’isolation : Isolation en fibre de bois partout (interieur + exterieur) pour améliorer le déphasage.


Avec le recul :

Si c’était à refaire :

Je ne changerais quasiment rien (à part la position d’un ou 2 interrupteurs, et le type d’ouverture d’une des baies vitrées).
Attention à une chose : l’équilibre de votre famille.
2 ans de travaux a été pour nous une limite tenable, en respectant notre planning initial. Il faut parfois savoir faire faire un ou deux postes. J’aurais donc peut-être fait faire un peu plus de "finitions" par un artisan.
J’ai passé 1 an à dessiner, budgétiser, concevoir, calculer et optimiser la conception et la planification de cette habitation à coté de mon travail, je n’ai pas beaucoup de regret.

Les qualités de cette maison :

Le choix des matériaux (fibre de bois, lambris bois massif large, bardage bois massif ...) et des composants qui explique que le coût ne soit pas plus comprimé.
Ossature bois (rapide et écologique).
VMC double flux de bonne qualité.
Niveau d’isolation exceptionnelle (40 cm en toiture, 34 cm en mur, 23 cm en sol).
Orientation plein sud (15 m² de baies vitrées pleins sud, panneaux solaires plein sud).
Sous-sol de 110 m² (très utile pendant la construction pour stocker les matériaux comme les isolants et travailler à l’abri).
Matériau écologique (toute la structure est en bois des plancher du rez-de-chaussée à la charpente en passant par les murs et les cloisons, les parquets, le lambris, l’isolation ...)
Hors d’eau, hors d’air rapide à réaliser.

Conseils pour un futur autoconstructeur :

Essentiel de planifier et concevoir avec le plus de détails possibles (espace de livraison, de stockage, méthode de fabrication, poids des éléments à installer (poutres, murs, fenêtre triples vitrages...)
Privilégier des volumes et des choix simples.
Prendre le temps d’optimiser votre budget à moyen terme, cela passe en particulier par des économies d’énergie. Attention dans les nouvelles maisons le coût du chauffage de l’eau sanitaire peut devenir plus important que celui du chauffage de la maison, il ne faut donc pas oublier d’investir dans un ballon d’eau chaude efficace.
Maîtriser l’ensemble des points : électricité, plomberie, structure, calculs thermiques ... est une grande force.
Je peux vous aider.


Plus d’infos :


Retourner à la liste des Autoconstructions


Dans la même rubrique