Poster un message

En réponse à :

Inertie et réactivité

mkonline

Réponse plus argumentée pour Cyril et autres visiteurs : Une maison construite en Bloc Coffrant Isolant présente effectivement une inertie moyenne mais cette inertie est suffisante compte tenu de la qualité de l’isolation réalisée. En effet, si l’on tient compte de l’inertie de la dalle plancher et d’un éventuel mur de refend en maçonnerie, on reste sur des cycles de restitution de 8 à 12h, période optimale pour une bonne gestion de la transition jour/nuit. Trop d’inertie sur une maison à très haute isolation aura l’effet de générer des cycles plus longs et donc il sera plus difficile de réguler correctement la température intérieure sans avoir recours à une surventilation ou autre système. Contrairement à une maison moins isolée où le fait de stocker de la chaleur dans les parois extérieures et intérieures permet durant un certains temps de compenser les déperditions et fuites de toute nature. Avec le coffrage isolant, la maison est parfaitement isolée et donc réactive et facile à réguler en température. Aujourd’hui, l’argument d’une bonne inertie perd de son intérêt si l’on garde à l’esprit que l’objectif est de réduire sa facture de chauffage (et pas seulement d’électricité) sans être "esclave" de sa maison dans son occupation et sa gestion. En effet, on aura toujours le réflexe d’ouvrir les fenêtres quand il fait trop chaud, ou de "pousser le chauffage" quand il fait plus froid, et c’est dans ces circonstances que la réactivité de la maison sera appréciée.
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?