Je me connecte

Autoconstruction - Construire sa maison soi-même
Accueil > Techniques > Maçonnerie > Mur en parpaings

Mur en parpaings

Construction d’un mur en parpaings (agglomères creux )

jeudi 17 avril 2008,
par  



Tout d’abord, il faut s’assurer que l’on démarre sur un support fiable et approximativement de niveau (fondations en pleine terre ou arasement s’il s’agit d’une reprise sur ancien mur ).

La préparation du mortier ne présente pas de difficultés particulières. Mélanger au malaxeur ou à la main du sable et du ciment (3 unités de sables pour 1 unité de ciment en volume ) si possible utiliser du sable lavé (exempt de fines et d’argile ), du ciment artificiel ou une préparation de ciment-chaux chez certains fabricants

L’adjonction d’un fluidifiant améliore les caractéristiques du mortier : réduction de l’eau, plasticité, pas de ségrégation (remontée d’eau dans la brouette et le mortier dur reste au fond)

Démarrage du mur

  • Placer les deux agglos d’extrémité l’un avec du mortier, l’autre à sec (il ne correspondra sûrement pas à la dernière coupe ). Régler l’alignement et l’aplomb (au fil à plomb ou au cordeau ).
  • Tendre le cordeau entre les deux agglos en intercalant une épaisseur entre le cordeau et les parpaings de façon a créer un jeux, (quelques millimètres à l’aide d’un clou vertical par exemple ). Il faut impérativement conserver ce jour entre les agglos et la ficelle et ne jamais qu’elle touche sinon on ne sait plus ou on va.
  • Etaler du mortier sur quelques mètres 2 ou 3 cm d’épaisseur (mortier pas trop liquide).
  • Poser les agglos en les alignant sommairement collés les uns aux autres et les régler en les enfonçant un peu à l’aide d’une massette (conserver le même écartement du cordeau ! ).
  • Ne pas remplir complètement les joints verticaux et laisser environ 3 cm de façon à avoir une bonne « accroche » au rang suivant .
  • Faire la coupe du dernier élément : soit en coupant celui posé à sec, soit en rajoutant un morceau scellé en dernier. Pour couper il suffit de marquer les quatre cotés à la massette de façon à créer des points faibles et de taper ensuite du coté plein au milieu (le coup de main vient rapidement )


2ème rang

  • Le deuxième rang se pose évidement de la même façon. PS : penser à croiser les joints verticaux de la moitié à un tiers de la longueur et démarrer éventuellement avec ½ sinon l’agglo du mur perpendiculaire créera le décalage nécessaire.
  • Plomber les agglos d’angles sur eux même et sur celui du bas. Idem pour les autres rangs : plomber si possible sur le même agglos bas et du même coté du mur.

Attention : un mur sans retours (mur perpendiculaire ) un peu haut (à partir de deux mètres) en plein air est très fragile et il ne supportera pas la pression du vent (sauf renforts).


Poteau

A ce propos on peu avantageusement se servir d’éléments creux débouchés (agglos d’angle ) pour réaliser un poteau ferraillé : intégrer 2 à 4 fers verticaux et du béton vibré (sable gravier ciment, ou ciment uniquement sans chaux ). Ces fers doivent être reliés aux fondations et donc posés avant le coulage de la fondation en réservation (dépassement 40 à 50 cm ).


Joints de dilatation

S’il s’agit d’un mur de clôture il est bon de prévoir des joints de dilations verticaux tous les 4 mètres environ (le plus simple étant de scier le mur au disque diamant dans les quelques jours suivant la construction deux ou trois cm de profondeur suffisent inutile de vouloir traverser totalement et d’ailleurs rarement possible). Ceci est important sinon le mur fendra n’importe où et souvent en escalier ce qui n’est pas très esthétique il vaut donc mieux créer ces joints.

L’enduit devra respecter ces coupures (un coup de truelle enduit frais).


Chaînage

Suivant la configuration, on pourra faire un chaînage en haut du mur
Coffrer avec deux planches de part et d’autre, et les maintenir avec des serres-joints de niveau. Mettre deux fers horizontaux (épingles) de diamètre 8 mm, torsadé évidemment, mais il n’y a pratiquement plus que ça de disponible.

Couler le béton :350 kg de ciment au mètre cube.

Décoffrer le lendemain et enlever les bavures

Voilà c’est terminé !

J'ai plein de contenus (photos, vidéos, plans) à partager avec vous.
Pour cela, Ajoutez-moi à votre cercle GOOGLE+ en cliquant ici


    Ce site est en constante évolution. Pour recevoir GRATUITEMENT les nouveautés par email, inscrivez-vous à la LETTRE D'INFORMATIONS DES AUTOCONSTRUCTEURS

  • IMPORTANT : Votre email est confidentiel et ne sera jamais divulgué à des tiers.
    Vous pourrez vous désinscrire de la Lettre d'informations à tout moment.


Notre Sélection

CD-ROM de Maçonnerie pour Professionnels et Autoconstructeurs


Devis GRATUITS pour vos travaux de Maçonnerie
16 Messages
  • Membre

    Mur en parpaings

    24 avril 2010 19:08, par nouveauretraité 
    Quelles quantités de divers matériaux pour faire muret de 1m de h sur 11 de long sur sol plat en ligne droite ,sans portée de terre, sable mortier ciment ferraille pour les moellons j’en ai comptés 160 , merci

    Répondre à ce message

  • non-membre

    constuction de mur en parpaing

    21 juillet 2009 15:25, par phenix755
    Bonjour !! Je suis Guy, et j’ai un projet de construction d’une maison dans le Calvados a cote de Vire qui débute en septembre 2009, et je ne connais rien en maçonnerie. Es ce que des personnes du métier pourrais m’aider à réaliser ce projet , même si pour cela je doit payer quelque chose, me faire des offres et je répondrait a tout le monde, merci à tous .

    Répondre à ce message

  • non-membre

    Mur en parpaings

    1er juillet 2009 21:10, par jipeache
    Bonsoir. Quel est le poids d’un parpaing de 10 ? Merci.

    Répondre à ce message

  • non-membre

    Mur en parpaings

    20 janvier 2009 23:19 (6 Réponses)
    pour le montage d’un mur le LUNIBLOC c’est un super outil ...tapez LUNIBLOC

    Répondre à ce message

  • non-membre

    Mur en parpaings pour mur de soutainement

    27 septembre 2008 17:17, par gregoss (1 Réponse)
    je suis en train de realiser un mur de soutainement dans ma descente de garage haut et long je viens de commencer comment puis je faire pour couler le beton a l interieur y a t il un procede car au seau ce n est pas l ideal de plus je dois mettre la betonniere assez loin car je travaille sur un terrain en pente. Aussi quand mes murs vont prendre de la hauteur pour couler le beton ? merci de votre aide car c est pas facile quand on est pas macon Salutations

    Répondre à ce message

    • Bonjour Gregoss

      Il y a la solution de la pompe à béton. Vous achetez le béton prêt à l’emploi et le béton est pompé et déposé exactement là où vous voulez avec la pompe.

      Par contre, il faut gérer la hauteur de béton coulé. il ne faut pas dépasser 1m20 sinon les blocs du bas du mur peuvent exploser avec la pression. Donc il faut y aller progressivement, attendre que le béton commence un peu à prendre, mais pas trop, faire des aller-retour.

      Mais c’est une solution très chère. La location d’une pompe doit tourner aux alentours de 500€ la demi-journée.

      Il reste la solution des seaux que j’ai déjà expérimenté. Il y a aussi la solution de la brouette que l’on monte au treuil ou au palan. Plus d’infos dans cet article Construction d’un mur de soutènement.

      Bon courage.

      PS : les internautes aimeraient bien voir des photos de votre projet, avant/pendant/après. Faites-nous un bel article quand tout sera terminé : Procédure pour écrire des articles qui rapportent


      Répondre à ce message

  • non-membre

    Mur en parpaings

    5 août 2008 14:50, par caillaud (1 Réponse)

    bonjour
    je n’ai pas bien compris la phrase se trouvant dans le pargraphe "démarrage du mur" : Ne pas remplir complètement les joints verticaux et laisser environ 3 cm de façon à avoir une bonne « accroche » au rang suivant .

    pourriez vous m’éclairer car jusqu’à présent , je collais les parpaings les uns à coté des autres....(?)

    merci


    Répondre à ce message

    • 5 août 2008 23:34 , par Bruno Caillard 

      Bonjour

      Je ne suis pas l’auteur de cet article. Mais je comprends qu’il faut laisser suffisamment d’espace pour pouvoir insérer du mortier correctement.

      Sur les parpainds récents, je pense que la forme creuse aux extrémités permet cela même en collant les parpaings les uns à côté des autres.


      Répondre à ce message

  • non-membre

    Mur en parpaings

    30 mai 2008 20:42, par Vladimir (1 Réponse)
    Bonjour, Je recherche des informations pour monter mon pignion... Merci si vous avez des infos... Bonne continuation à vous et félicitation pour votre site. Cordialement Vladimir

    Répondre à ce message

    • Non-Membre Mur en parpaings 10 juin 2009 13:44, par LAURENT
      bonjour c’est quoi ton problème plus précisemment car moi je viens de finir mon garage avec une hauteur de pignon de 6M, si je peux t’aider c’est volontier.

      Répondre à ce message


Pergola | Carport | Terrasse en bois | Abri de Jardin et extensions | Guide de la Maçonnerie
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Contact

Editions du MEGA-Bricoleur SARL
3 rue du Belvédère - 31120 - GOYRANS
SIRET 522 610 757 RCS Toulouse