SEL : Echanger de la main d’oeuvre pour son chantier d’autoconstruction Les SEL : Systèmes d’échange Locaux

Bruno CAILLARD

Le SEL (Système d’échange local) est un groupe de personnes qui mettent des services, des savoirs et des biens à la disposition les unes des autres, au moyen d’une unité d’échange choisie par les membres.

J’offre à mon voisin la mobylette qui ne me sert plus, il garde les enfants d’un autre qui donne quelques cours d’informatique à mon fils...

Ce système peut être appliqué à l’autoconstruction :

  • je suis débutant en autoconstruction et je participe à des chantiers SEL pour acquérir de l’expérience et me faire une idée,
  • puis je construis ma maison et j’ai besoin d’un coup de main de temps en temps,
  • en échange, j’aide les copains autoconstructeurs dans la construction de leur propre maison,
  • plus tard, mon projet est terminé mais j’apporte mes compétences aux nouveaux autoconstructeurs en échange d’autres services,
  • etc.

    Ce système local, dont il existe de nombreux exemples en France et à l’étranger, est ouvert à tous, riches ou pauvres en euros ; il favorise la prise de conscience des problèmes locaux et mon­diaux, la revitalisation de l’économie locale sans apport de capitaux, une économie de transport et de gaspillage de produits, le resserrement des liens de proximité, la lutte contre la précarité et l’exclusion...

Plus d’infos sur le site de SEL’idaire