Prêt immobilier et apport personnel

L’apport personnel est très important quand on souscrit un prêt immobilier par exemple. Il s’agit de la somme que le futur acquéreur peut verser sur ses propres deniers sans avoir recours à un emprunt. Il est formé d’économies amassés sur une période plus ou moins grande, de placements financiers, d’un intéressement issu d’un plan d’épargne entreprise, d’un héritage, d’un don familial, du produit de la vente d’un bien, etc.

Apport personnel

Certains prêts immobiliers sont également considérés comme étant un apport personnel notamment le 1% logement. Il faut dire qu’avec un apport personnel assez conséquent, la banque ou l’organisme de crédit aura plus confiance et allouera donc un prêt plus important. Pour info, l’analyse du prêt personnel fait partie des cinq évaluations réalisées par le prêteur avant de proposer une offre de prêt. A ce propos, les autres points qu’il vérifie sont le taux d’endettement, la solidité des revenus, la manière dont l’emprunteur gère son budget et enfin la durée du crédit immobilier.

Impact de l’apport personnel sur le prêt immobilier

L’apport personnel a une influence sur le crédit immobilier sur deux points :

  • L’organisme de crédit accordera plus facilement le crédit immobilier. En effet, l’apport personnel est une preuve irréfutable de la volonté de l’emprunteur à acquérir le bien immobilier.
  • Les conditions de prêt sont plus favorables car vous démontrez à la banque que vous avec la capacité de gérer votre budget.

Généralement, l’apport personnel doit correspondre au minimum à 10% du prix d’achat du bien immobilier.

Une demande de prêt optimisée avec un apport personnel

Sauf pour la demande de crédit travaux, l’apport personnel est exigé par la banque ou l’organisme de crédit lors de la demande de prêt immobilier. Il faut savoir qu’on bénéficie d’un prêt immobilier optimisé avec un apport personnel.

En effet, l’établissement prêteur se tournera plus vers les emprunteurs qui présentent des revenus réguliers et pérennes que vers ceux qui ont des revenus aléatoires. Ainsi, la banque va également prendre en compte la sécurité de l’emploi ainsi que l’ancienneté de l’emprunteur au sein de la profession. Cela implique qu’avoir plusieurs employeurs pendant des années n’est pas un handicap pour l’obtention d’un prêt immobilier. Il faut par ailleurs savoir que la plupart des établissements prêteurs n’accordent un prêt immobilier qu’aux emprunteurs sous CDI dont la période d’essai est révolue.

L’établissement prêteur va aussi voir en l’apport personnel que l’emprunteur dispose d’un budget suffisant même avec les mensualités. C’est pour cette raison justement que l’emprunteur doit présenter les relevés de compte (au moins les trois derniers mois).

Extension de l’apport personnel

Comme on a dit plus haut, l’apport personnel peut aussi s’étendre à certains prêts ou participations pouvant être considérées comme apport personnel. Cela va ainsi augmenter davantage le montant de votre apport personnel pour un dossier plus solide. Sont alors considérés comme apport personnel :

  • Le prêt 1% logement qui est accordé par l’employeur pour les entreprises qui emploient plus de 10 personnes. Si ce prêt est considéré comme un apport personnel c’est parce qu’on prélève une certaine somme sur son salaire pour constituer le prêt.
  • Le prêt épargne logement.
  • Le prêt à taux zéro plus qui est un prêt aidé par l’Etat.
  • Les petits prêts notamment les prêts fonctionnaires, les prêts de la CAF, les prêts départementaux et régionaux.

Pour exprimer l’apport personnel, on se sert de pourcentage. L’idéal est de réaliser un apport personnel de l’ordre de 30% environ. Dans le cas où l’emprunteur ne dispose pas suffisamment de fond personnel, c’est là qu’il est conseillé de souscrire aux prêts aidés cités ci-dessus afin d’augmenter au maximum son apport.