La forme de la maison Connaître les contraintes avant de choisir la forme finale de la maison

Bruno Caillard

Des astuces et des idées sur la forme de votre future maison

C’est très important de bien choisir la forme de la maison. Une fois le choix fait, c’est irréversible à moins de dépenser une somme considérable et faire appel à une armée de spécialiste. Pour ne pas faire cette erreur, il est conseillé de veiller à respecter certains paramètres. Le choix peut se porter tout d’abord sur les besoins et préférences des propriétaires qui se basent surtout sur l’ergonomie. Mais il est aussi bon à savoir qu’il faut aussi penser aux diverses contraintes qui sont naturelles ou sous un aspect social.

Prendre en compte le coefficient de forme solaire

  • Inertie thermique L’inertie thermique est le fait d’équilibrer les rayonnements du soleil par rapport à la forme de la maison. Il existe généralement trois types d’inertie thermique. L’inertie légère est un concept classique. Dans cette disposition, l’énergie apportée par le soleil ne peut être réutilisée si besoin et durant la saison chaude, la température dans la maison risque bien d’augmenter considérablement. L’inertie moyenne et l’inertie lourde elles sont plus performantes sur le plan énergétique. Pour avoir une bonne inertie thermique donc, tout peut dépendre des matériaux à utiliser comme les briques réfractaires, les bétons et le bois ont une bonne inertie thermique. Mais la forme et la disposition de la maison sont également des facteurs clés. Les maisons en forme cubique ont plus de performance énergétique que les maisons traditionnelles. Et sur le plan esthétique, le choix est très large en fonction du plan que vous avez imaginé. On peut aussi se référencer sur les points cardinaux pour avoir une source de chaleur solaire adaptée à ses besoins
    inertie thermique
  • Anticiper une installation de panneaux solaires. Il est possible que dans le futur ou même au moment de la construction, vous envisagiez d’installer des panneaux solaires. Et pour que les panneaux absorbent bien le rayonnement solaire, il est important de bien organiser la disposition de la maison qu’on va construire. Globalement, concevoir une maison qui permette d’avoir une bonne ergonomie et consomme moins d’énergie est certes plus coûteux qu’une maison standard. Mais il faut quand même prendre note que dans un long terme, les dépenses variables sur la consommation d’énergie peuvent grandement diminuer.

Disposition des façades

Les façades représentent les diverses faces de la maison vue de l’extérieur. Il est donc très intéressant de bien les agencer. Sur une maison, il devrait y avoir 4 façades. La première est la façade principale, le second et le troisième sont la façade de gauche et la façade de droite appeler également pignon. Et la dernière est la ligne de correspondance.

façades maison

Logiquement, la façade principale est celle où doit se trouver l’entrée principale de la maison. Et la ligne de correspondance ou la façade arrière est l’arrière de la maison. Pour les deux autres, elles représentent la partie gauche et la partie droite de la maison. Donc par rapport au milieu environnant, on peut disposer les 4 façades selon ces critères. La façade principale doit se trouver sur un terrain plat et pour l’arrière ce n’est pas vraiment obligatoire. Si on prévoit de construire un garage ou abri à côté des deux façades de gauches ou de droite, il suffit juste de prendre des mesures en fonction de la qualité du terrain ou de la végétation qui se trouve autour de la maison.

Contraintes environnantes

Durant une construction, on fait toujours face à diverses contraintes. Donc la forme de la maison doit aussi prendre en compte cela. Une fois avoir pensé à l’inertie thermique et à la disposition des façades, il faut maintenant passer par voir les contraintes existantes.

La nature réserve toujours des surprises. Donc on ne peut pas la modifier, mais on ne peut qu’anticiper la situation. Le climat et le vent en font grandement partie. Pour les régions sensibles, il est vivement conseillé de faire une construction qui suive les normes para cycloniques. Les pentes représentent également une grande difficulté pour de nombreuses personnes. Mais pourtant construire une maison sur une pente sans changer sa forme est possible. On peut faire une construction sur pilotis, la maison peut aussi se marier avec la pente, il est aussi possible de l’encastrer ou tout simplement déplacer le terrain. Et par rapport à vos préférences, le coût est variable.

Après les contraintes naturelles viennent ensuite les problèmes sociaux. En fonction de la région, les contraintes sont variables. Dans les grandes villes, le bruit est un facteur nuisible. Donc pour mieux dormir la nuit, il faut auparavant penser à bien placer les chambres à coucher. La sécurité est aussi un facteur très important. Si la région est suspectée dangereux, il ne faut pas hésiter à prendre les mesures nécessaires.

Disposition des pièces de la maison

Quand tout cela est considéré, il faut ensuite organiser les différentes pièces de la maison. Il est intéressant de ne pas choisir les pièces au hasard. Pour consommer moins d’énergie, les chambres à coucher doivent être dans un lieu très éclairé. De même pour la salle de séjour. Pour les salles d’eaux et toilettes, les mettre dans les façades gauche, droite et arrière est l’idéale. Cela permet de mieux maitriser les évacuations.

À part cela, on pense également aux pièces qui vont servir de stockage de vivre ou de matériaux. Pour les vivres, rien ne vaut une pièce qui a une température très ambiante.
En suivant toutes ces consignes, vous pouvez à présent élaborer la forme de la maison en toute tranquillité et vivre dans un très grand confort.