Famille, couple et Autoconstruction Bâtir l’avenir de son couple

Depuis toujours, la majorité de la population a toujours favorisé l’autoconstruction, dans le but premier de faire de substantiel économies, mais bâtir soi-même permet également d’adapter l’édifice à son style et à ses besoins. Les couples sont aujourd’hui de plus en plus nombreux à être séduits par l’idée de construire à deux leur avenir. Voici quelques conseils et exemples pour réussir un projet d’autoconstruction en couple.

Prendre le temps d’en discuter et de se documenter

Il ne faut pas se lancer dans l’aventure de l’autoconstruction sans avoir pris le temps de discuter, mais aussi de se documenter. Généralement, les autoconstructeurs acquièrent une grande partie de leur connaissance dans le domaine du bâtiment à travers les livres et accessoirement les sites Internet. Il existe également des stages et des formations pour disposer de l’expérience de personnes expérimentées. Dans un couple, lorsqu’on a décidé pour l’autoconstuction, il faut avant tout disposer de solides motivations. Est-ce pour faire des économies ? Est-ce par esprit écologique ? … L’essentiel est de trouver la motivation nécessaire pour mener le projet jusqu’au bout.

Définir le budget

Ce qui est bien avec l’autoconstruction, c’est qu’on dépensera sûrement moins puisqu’il ne faut pas payer un maître d’œuvre ou une entreprise spécialisée. Votre choix influera considérablement sur le budget final, à connaitre d’avance notamment si on compte contracter un prêt. En paille ou en bois, votre maison sera écologique et relativement peu onéreuse, et est aussi durable que la brique et le béton. Selon que vous souhaitez bâtir pour une courte période ou pour toujours, il faut savoir faire le bon choix. A deux, il est parfois difficile de s’entendre sur l’ampleur et la finalité du projet. Il faut avant tout s’accorder sur la nature du projet en l’accordant sur le projet de vie du couple.

Se partager les tâches dès le début

Dans un couple qui entreprend l’autoconstruction de sa maison, il est essentiel de se partager dès le début la liste des tâches à assumer, et à déléguer auprès d’un professionnel pour les plus difficiles. Cela implique alors un listing complet des travaux à faire. Il est conseillé de consulter la bibliographie consacrée à l’autoconstruction pour en avoir une idée précise. Les travaux doivent être partagés en fonction de leur pénibilité au sein du couple. Les contraintes imposées par la construction occasionnent souvent des tensions. Il faut ainsi monter la force de caractère du couple à chaque étape. Et n’oubliez jamais, il ne faut pas que votre projet excède 170 m² au risque de se voir imposer un architecte.

Crédit photo : bschwehn