Poster un message

En réponse à :

Capteur géothermique : informations complémentaires de dimensionnement

francois

La plus grande partie de l’énergie prise par un capteur géothermique horizontal vient du soleil (environ 80%). C’est pourquoi pour dimensionner un capteur il est très important de considérer la surface qu’il occupe et non seulement la longueur des tuyaux. En effet, si l’énergie apportée par le soleil au sol ne suffit pas à compenser celle prise par la pompe à chaleur, alors le sol sera artificiellement refroidi par la géothermie ce qui est dommageable pour les performances et la végétation. On considère que le capteur peut prendre entre 15 et 50w/m2 de sol en fonction de sa nature et son humidité. Dans un sol en sable blanc (blanc : absorbe moins la chaleur, sable, ne retient pas l’humidité et donc la chaleur n’est pas bien transmise au capteur) le capteur ne doit pas prendre plus de 15w/m2 alors que dans une terre végétale noire et bien humide, on peut prendre jusqu’à 50w/m2. Comme le climat peut évoluer et devenir plus sec, il est prudent de dimensionner le capteur pour ne prendre que 20w/m2 (sauf sable). Le fait de sur-dimensionner (si la superficie du terrain le permet) n’est jamais nuisible et se traduit par une amélioration des performances de la pompe à chaleur et donc une diminution de la consommation. Des mesures ont permis de vérifier qu’un tuyau prend de l’énergie sur un rayon de plus de 50cm. Ce qui signifie que une trop grande densité de tuyaux n’est pas utile. Les espacer de 1m est la pratique à conseiller. Pour la profondeur, il est mieux de les enterrer à 1m. En effet 60m est hors gel, mais à 1m on ne descend que très rarement en dessous de 7°. De plus il est très peu probable de toucher les tuyaux du capteur s’il est enterré à 1m alors que s’il est enterré à 60cm, il est à une profondeur où on retrouve les circuits d’eau et d’électricité. Comme dit plus haut, la majeure partie de l’énergie apportée au capteur géothermique horizontal vient du soleil. Donc lorsque l’on réalise un capteur sur 2 niveaux, il est délicat de diviser par 2 la surface. La prudence est de considérer que l’on (...)
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?