Poster un message

En réponse à :

Le bloc coffrant isolant

M.K.

Bonjour, La suppression des ponts thermiques est précisément l’intérêt majeur de l’utilisation des blocs coffrants isolants.Cette suppression est rendue possible par l’existence des nombreux accessoires qui permettent de traiter le problème là où c’est compliqué en maçonnerie traditionnelle : linteaux, tableaux de fenêtre notamment. La conception même des blocs coffrants isolants et la technique spécifique de mise en oeuvre permet de résoudre sans difficultés ce problème. C’est le matériau idéal pour l’autoconstructeur du fait de sa légèreté ( de l’ordre de 3 Kg /m2) et de sa facilité de mise en oeuvre. Une journée d’assistance technique est en général suffisante pour permettre à l’autoconstructeur de conduire seul ses travaux.Il est cependant recommandé d’être au moins deux sur le chantier, ne serait-ce que pour des raisons de sécurité. Le polystyrène Haute Densité qui compose les blocs est parfaitement hydrofobe et n’absorbe pas d’eau. Néanmoins il est nécessaire d’assurer sa protection mécanique par un enduit de ravalement projeté. On coule le béton à la pompe, en général en deux fois, mais dans la même journée, afin de ne pas provoquer une pression trop forte à la base du mur. Cette technique a le gros avantage d’inclure dans la réalisation du mur les deux isolations, intérieure et extérieure, qui permettent une économié de main d’oeuvre importante, mais surtout de répondre aux exigence d’une excellente isolation pouvant aller jusqu’aux critères de "maison passive" gage des économies de chauffage qu’elle permettra de réaliser
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?